Rechercher
  • Cl√©ment Chaudier

COMMENT LE PSYCHOLOGUE SE SOUCIE-T-IL DE SON PATIENT ? ūü§Ē


Apr√®s avoir √©voqu√© le r√īle de la Pr√©sence dans la r√©ussite d‚Äôune th√©rapie, nous allons approfondir la deuxi√®me grande caract√©ristique d√©ploy√©e par le psychologue au cours du travail : le Souci.


Que signifie-t-on par souci ? Quel sens lui donner ?

Dans la perspective psychologique, le terme de souci ne renvoie pas à la préoccupation que l’on utilise beaucoup dans le langage courant. Si un praticien est bien évidemment soucieux de l’état de son patient, l’usage du terme souci revêt ici une dimension philosophique.



ça devient intello allume ton cerveau


Le souci réfère à la mission qui habite le praticien et celle-ci est d’ordre existentielle : il souhaite par la thérapie faire accéder le patient à son être véritable. Accéder à son être véritable indique que l’individu s’est débarrassé de ses adversaires intérieurs qui peuvent avoir différentes formes : pulsions, pensées négatives, névroses, peurs, angoisses, traumatismes…


Ainsi, le souci du psychologue n’est autre que de rendre à la personne son propre pouvoir sur sa propre existence.

Cela passe par se détacher des pathologies qui empêchent d’être pleinement soi-même. L’individu, en général, a tendance à se focaliser uniquement sur ses limites au moment de se définir.


Le psy n’est pas un sauveur venant guérir un sujet malade.

Le psychologue √©tablit un environnement propice √† la gu√©rison mais pousse son patient √† devenir son propre th√©rapeute. Les deux protagonistes se positionnent comme sujets autour d‚Äôune relation √©quilibr√©e. Tout le contraire de la m√©decine traditionnelle o√Ļ le patient n‚Äôest pas acteur de son r√©tablissement mais reste suspendu passivement √† l‚Äôexpertise du professionnel.


En conclusion, le r√īle du psy est de faire prendre conscience √† son interlocuteur que les troubles qui l‚Äôencombrent ne suffisent pas √† le d√©finir. Chaque personne poss√®de une beaut√© int√©rieure peu importe les √©l√©ments susceptibles de l‚Äôobscurcir.


Le Souci du psychologue réside donc dans la responsabilité de donner sens à l'existence du patient et de le soutenir jusqu'à que ce dernier soit capable d'y arriver seul.