Rechercher
  • Clément Chaudier

LE PSYCHOLOGUE EST-IL RESPONSABLE DE NOTRE BIEN-ÊTRE ? 🙋🏻🙋🏻‍♂️

Dernière mise à jour : 18 mai

La situation de confinement met en avant la notion de responsabilité civique. Au niveau thérapeutique, la responsabilité professionnelle est également fondamentale dans la qualité du travail. Cependant, le psychologue est-il responsable ? Et si oui, de quoi ? Lui doit-on notre bonheur ?


De quoi le psychologue est-il responsable lors d’une thérapie ?



La responsabilité du thérapeute débute dès le moment où le patient expose la raison de sa venue. En formulant une problématique, le patient met la thérapeute devant sa première responsabilité : apporter des éléments de réponse.


Par ailleurs, l'étymologie du mot "responsabilité" en latin est respondere qui signifie répondre.


Le psychologue parcourt avec le patient différentes pistes de réflexion à travers le dialogue et l'échange afin de lui permettre de répondre à ses propres interrogations.


Accompagnement


Ce cheminement intellectuel engage le spécialiste à un deuxième responsabilité. Celle d'accompagner le patient jusqu'au bout de la thérapie même si celui-ci tente parfois de saboter le processus à cause de résistances inconscientes.


En effet, certaines réalités sont difficiles à accepter et concevoir. L'inconscient tente parfois de bloquer le traitement de nouvelles informations afin de ne pas avoir à affronter le problème mis en exergue.


Ces résistances inconscientes prennent généralement la forme :

  • d'actes manqués

  • d'oublis

  • de contradictions

  • de lapsus


Relation de confiance

Si le psychologue apporte des réponses au patient il doit également répondre du patient. Cela signifie qu'il doit être convaincu de la capacité de son interlocuteur à comprendre et accepter les nouveaux principes de réalité soulevés au cours de la thérapie.


LE PSYCHOLOGUE EST-IL RESPONSABLE DE NOTRE BIEN-ÊTRE ?
LE PSYCHOLOGUE EST-IL RESPONSABLE DE NOTRE BIEN-ÊTRE ?

Partage des responsabilités

Enfin, l'ultime devoir du psychologue responsable est de veiller à ce que la notion de responsabilité soit partagée avec le patient.


En effet, le patient doit devenir son propre thérapeute et être un acteur de sa thérapie. Dans cette perspective, le patient devient responsable de la réussite ou échec de sa thérapie.


Il doit donc s'engager à respecter les règles établies avec le psychologue qui incluent sincérité et engagement. Il apprend à agir et réfléchir par lui-même et pour lui-même.


À toi de jouer 🧠


Si tu souhaites sauter le pas afin de trouver le psychologue qui te correspond, tu peux faire une demande de recommandation personnalisée.

18 vues0 commentaire