Rechercher
  • ClĂ©ment Chaudier

Le " transfert " en psychothĂ©rapie : qu'est-ce que c'est ? đŸ€š

DerniĂšre mise Ă  jour : 12 mai

Diffusée sur Arte, la série "En thérapie" à travers le personnage d'Ariane, met en avant une notion clef en psychothérapie : le transfert. Mais qu'est-ce que le transfert exactement ?


Qu’est-ce que le transfert en psychanalyse ?


Le transfert consiste à déplacer ses affects, émotions et ressentis passés (souvent infantiles) sur le psychanalyste.


Ces Ă©motions peuvent ĂȘtre positives ou nĂ©gatives. Dans tous les cas, elles se manifestent de maniĂšre excessive. Ainsi, dans la sĂ©rie « en thĂ©rapie », Ariane tombe follement amoureuse de son psychanalyste au bout de quelques mois de thĂ©rapie.


Pourquoi le transfert s’opĂšre-t-il entre le patient et le thĂ©rapeute ?

Le transfert est une Ă©tape normale voire logique. En effet, lors de la psychanalyse, le processus de soin va balayer l’ensemble des relations et Ă©vĂ©nements marquants du patient.


L’analyse de l’histoire de vie du patient a donc parfois pour consĂ©quence directe ce transfert de dĂ©sir inconscient.


Par ailleurs, le transfert ne se limite pas Ă  la psychanalyse et peut se retrouver dans d’autres types de thĂ©rapie. NĂ©anmoins, la psychanalyse favorise le transfert par :

  • sa durĂ©e

  • sa mĂ©thode

  • ses enjeux


A quoi sert-il ?


Le transfert est un Ă©lĂ©ment capital dans la progression de la thĂ©rapie. Freud le dĂ©finit mĂȘme comme : le moteur de tout travail psychanalytique.


En ce sens, il s’oppose Ă  l’autre grande figure de la psychanalyse, Jacques Lacan, qui juge que le transfert n’est autre qu'une rĂ©sistance inconsciente. C’est-Ă -dire un mĂ©canisme de diversion pour Ă©viter de traiter un problĂšme plus profond.


« Le transfert, destinĂ© Ă  ĂȘtre le plus grand obstacle Ă  la psychanalyse, devient son plus puissant moteur si on le perçoit et qu’on en traduit le sens Ă  l’analysant ».


Les origines du transfert


Freud est convaincu que si l’objet et les origines du transfert Ă©prouvĂ© Ă  l’égard du psychologue (dĂ©sir amoureux, sexuel, haine, peur) sont expliquĂ©s au patient alors celui-ci sera capable de se dĂ©barrasser des traumatismes qui en sont la cause.


Engagement et confiance


De plus, le transfert est la preuve concrĂšte de la confiance du patient envers le praticien et ses connaissances.


Si ce dernier arrive inconsciemment Ă  transfĂ©rer des Ă©motions vis-Ă -vis de l’analyste c’est uniquement parce qu’il est convaincu que le psy possĂšde toutes les rĂ©ponses Ă  ses questions.


Comment doit réagir le psychologue ?


DĂšs lors que le transfert opĂšre, comment le psychologue doit-il rĂ©agir afin de prĂ©server l’alliance thĂ©rapeutique avec son patient ?


Le premier devoir du psychanalyste est de faire comprendre au patient la nĂ©cessitĂ© de verbaliser les Ă©motions et ressentis qu’il Ă©prouve. Rien ne doit ĂȘtre censurĂ© pour permettre Ă  la thĂ©rapie de faire son travail en creusant chaque Ă©lĂ©ment.


Le transfert : qu'est-ce que c'est ?
Le transfert : qu'est-ce que c'est ?

Alliance psy - patient


Une fois que les Ă©lĂ©ments autour du transfert ont Ă©tĂ© discutĂ©s, il est impĂ©ratif pour le psychanalyste de marquer la bonne distance vis Ă  vis de son patient. Cette distance est nĂ©cessaire pour ne pas rompre l’alliance thĂ©rapeutique avec le patient et ainsi prĂ©server son efficacitĂ©.


Les rapports et échanges doivent rester strictement professionnels. Ainsi, le psychologue ne doit jamais répondre ou rentrer dans le jeu du patient lorsque le transfert opÚre. Cela va à l'encontre du protocole psychanalytique.


À toi de jouer 🧠


Si tu souhaites sauter le pas afin de trouver le psychologue qui te correspond, tu peux faire une demande de recommandation personnalisée.

78 vues0 commentaire